associé


associé

associé, iée [ asɔsje ] n.
• 1510; de associer
1Rare Personne qui partage avec une ou plusieurs autres ses occupations ou préoccupations. adjoint, camarade, collaborateur, collègue, compagnon, complice, confrère, partenaire. « On m'associa pour cet examen M. de Châlons et M. Tronson. Avec de tels associés, j'espérais tout » (Bossuet).
Appos. Membre associé : membre d'une académie qui jouit de quelques-uns des droits des membres titulaires.
2Personne qui met en commun son activité ou ses biens dans une entreprise. « D'abord intéressé dans le commerce des Lalouette, il devint plus tard leur associé » (A. Daudet).
Dr. Personne qui fait partie d'une société, d'une association. actionnaire, commanditaire; adhérent , membre, sociétaire. Associé minoritaire.

associé, associée nom Personne qui est liée par des intérêts communs à une ou à plusieurs autres personnes, qui partage ses ou leurs activités au sein d'une association. Membre d'une société civile ou commerciale ou plus rarement d'une association. Membre d'une société commerciale qui participe à la gestion des affaires sociales, par opposition à celui qui ne fait que participer aux bénéfices. ● associé, associée (synonymes) nom Personne qui est liée par des intérêts communs à une...
Synonymes :

associé, ée
n. Personne qui fait partie d'une société. Il s'entend mal avec ses associés.
|| (En appos.) Membre associé: membre d'une académie qui participe aux travaux sans être titulaire.

⇒ASSOCIÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst.
I.— Part. passé de associer.
II.— Emploi adj.
A.— [En parlant d'une pers.] :
1. Il reconnut, un certain soir, la voix de son ancien compagnon de chasse, associé à un autre, un rival sans doute, et il en fut triste, car il se sentait mis au ban de sa race et comme mort pour les autres renards.
PERGAUD, De Goupil à Margot, 1910, p. 52.
Membres associés, cf. III A.
B.— [En parlant de notions se rapportant au domaine intellectuel ou moral : mots, idées, etc.] :
2. ... religion et morale sont, au Moyen Âge, des notions indissolublement associées, plus étroitement liées entre elles qu'elles ne l'ont jamais été.
FARAL, La Vie quotidienne au temps de st Louis, 1942, p. 219.
C.— Emplois techn.
1. CHIM. Molécules associées. ,,Molécules plus ou moins liées par des liaisons hydrogène`` (Lar. encyclop.).
2. HIST. État associé. Nom donné par la Constitution de 1946 aux anciens protectorats (Tunisie, Maroc, Viêtnam, Cambodge, Laos). Les Puissances alliées et associées (QUILLET 1965; cf. III B). Territoire associé. ,,Nom donné par la Constitution de 1946 aux territoires sous tutelle (Cameroun et Togo)`` (QUILLET 1965 ).
3. MATH. Matrice associée d'une matrice carrée. ,,Matrice carrée obtenue à partir de la transposée de la matrice donnée en remplaçant chaque élément de cette transposée par son imaginaire conjugué`` (Lar. encyclop. Suppl. 1968).
4. PHARM. Médicaments associés (LITTRÉ-ROBIN 1865; cf. association C 7).
5. PHYSIOL. Mouvements associés. ,,Mouvements consensuels; mouvements qui, sans notre connaissance, accompagnent les efforts volontaires`` (LITTRÉ-ROBIN 1865).
Rem. Attesté ds Lar. 19e-Lar. encyclop.
6. PSYCHANAL. Hallucinations associées. ,,Hallucinations se succédant dans un ordre logique : une voix annonce le courant électrique qui est aussitôt ressenti`` (PIÉRON 1963). Psychoses associées :
3. Les contradictions déconcertantes, les conduites ambivalentes, les aigreurs et les ennuis révélateurs de latences contraires au type apparent témoignent de cette structure complexe des individus concrets. Quand il parle de « psychoses associées », de « psychoses compliquées », d'« états polypsychopathiques », le psychiatre avoue l'impuissance de la typologie à classer un grand nombre d'états psychiques morbides sous les syndromes qu'elle s'est donnés.
MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 40.
III.— Emploi subst.
A.— Personne qui est unie à une ou plusieurs autres par une communauté d'intérêts, de travail, ou de loisirs. Synon. adjoint(e), allié(e), camarade, collègue, compagne, compagnon, complice :
4. La providence m'a pris dans ma jeunesse une compagne tendrement aimée. Il lui plaît de rendre à mon âge mûr mieux qu'une compagne et une amie, une associée, une véritable alliée intellectuelle. J'ai demandé la main de Mme la baronne de Montanel.
BERNANOS, La Joie, 1929, p. 585.
Associés d'une académie, associés étrangers ou membres associés. ,,Dans quelques Académies, membres associés, ou simplement, associés, ceux qui participent aux travaux d'une académie, sans jouir des mêmes avantages que les autres membres`` (Ac. 1835); ,,membres étrangers d'une académie qui jouissent de tous les droits des autres membres`` (Ac. 1878); ,,membres d'une académie, de nationalité étrangère, qui jouissent de quelques-uns des droits des autres membres`` (Ac. 1932).
B.— Emplois techn. ou spéc.
Arg. ,,Femme légitime.`` (FRANCE 1907).
DROIT
1. DR. CIVIL et COMM. ,,Membre d'un groupement constitué sous la forme de société civile ou commerciale ou d'association. Dans les sociétés commerciales, le nom d'associés désigne ceux qui ont le double droit de participer aux bénéfices et de concourir à la direction des affaires sociales pour les distinguer des porteurs de parts de fondateur qui n'ont que le droit de participer aux bénéfices. Pour les associations on dit plutôt sociétaires`` (CAP. 1936) :
5. Il [le député] était l'un des principaux actionnaires du journal du père Walter, son collègue et son associé en beaucoup d'affaires de finances.
MAUPASSANT, Bel-Ami, 1885, p. 235.
2. DR. INTERNAT. PUBL. ,,Expression employée pour désigner les puissances qui ont coopéré à la guerre de 1914 contre les empires centraux, sans traité d'alliance`` (CAP. 1936) :
6. Seulement le président Wilson connaissait mal les questions européennes. Quoique belligérants, les États-Unis tenaient à se dire les associés et non les alliés de l'entente, et leur gouvernement restait prêt à jouer le rôle d'arbitre et de médiateur qu'il avait déjà essayé de prendre plusieurs fois.
BAINVILLE, Histoire de France, t. 2, 1924, p. 270.
RELIG. ,,Se dit des religieuses de la 2e classe, dans l'ordre de la Visitation de N.D., et chez les Miramiones, ou filles de Sainte-Geneviève`` (Ac. Compl. 1842).
Rem. BESCH. 1845 note ce sens, avec une déf. plus gén. : ,,Se dit dans certaines congrégations, d'une religieuse du second ordre.`` Attesté ds Lar. 19e, LITTRÉ, Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1510 dr. « personne liée à d'autres dans une association » (Coutumes d'Auvergne, 15, 2 ds Nouv. Coutumier gén., éd. Ch. A. Bourdot de Richebourg, Paris 1724, t. 4, p. 1172 : Et durant lesdites convenances de succeder, et autres apposées audit contrat d'association, entre les contrahans ladite association et leurs descendans, quand il est ainsi convenu et accordé par icelles, posé qu'il y ait partage fait entre les associez, ou que l'un desdits associez trepasse); 1604 comm. (Décl. des fermiers frç., ds KUHN, p. 162 : Ledit Lieur Th. n'a aucun associé avec luy); 1714 subst. fém. spéc. relig. (P. Hélyot ds Trév. 1752 : Associée. Nom de quelques Religieuses dans l'ordre de la Visitation de N.D. [...] les Associées, non plus que les Domestiques, ne sont point obligées à l'Office divin).
Part. passé substantivé de associer.
STAT. — Fréq. abs. littér. :1 191. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 2 073, b) 1 587; XXe s. : a) 1 293, b) 1 667.
BBG. — BÉL. 1957. — BRUANT 1901. — Canada 1930. — CAP. 1936. — DUB. Pol. 1962, p. 41. — DUCH. 1967, § 74. — FRANCE 1907. — FROMH.-KING. 1968. — KUHN 1931, p. 162, 221, 233. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — NOTER-LÉC. 1912. — PIÉRON 1963. — SPR. 1967.

associé, ée [asɔsje] n.
ÉTYM. 1510; p. p. substantivé de associer.
1 Rare (ou dans des contextes particuliers). Personne qui est unie à une ou plusieurs autres par une communauté d'intérêt, qui en partage les occupations ou préoccupations. Adjoint, camarade, collaborateur, collègue, compagne, compagnon, compère, complice, confrère, coopérateur, partenaire. || La vie a fait de ces deux êtres d'intimes associés.
1 Ce mot (associé) est usité principalement, mais non uniquement en termes d'affaires : ainsi des complices sont des associés… les triumvirs étaient des associés. Voltaire appelle ses collaborateurs de l'Encyclopédie « des associés qui travaillent comme lui à la vigne du Seigneur » (…) « On m'associa pour cet examen (des livres de Mme Guyon) M. de Châlons et M. Tronson. Avec de tels associés, j'espérais tout ». (Bossuet…).
Lafaye, Dict. des synonymes, Compagnon… associé, p. 450.
Argot. || Associée, n. f. : femme légitime.
En appos. ou adj. || Membre associé, non titulaire.N. || Associés étrangers, associés d'une académie : membres qui jouissent de quelques-uns des droits des membres titulaires.
2 Cour. Personne qui met en commun son activité ou ses biens dans une entreprise quelconque.
2 La génisse, la chèvre et leur sœur la brebis
Avec un fier lion, seigneur du voisinage,
Firent société, dit-on, au temps jadis,
Et mirent en commun le gain et le dommage.
Dans les lacs de la chèvre un cerf se trouva pris.
Vers ses associés aussitôt elle envoie.
La Fontaine, Fables, I, 6.
3 (…) chacun se donnant à tous ne se donne à personne; et comme il n'y a pas un associé sur lequel on n'acquière le même droit qu'on lui cède sur soi (…)
Rousseau, Du contrat social, I, 6.
Personne qui dirige une entreprise avec une ou plusieurs personnes en participant aux bénéfices et aux pertes. Coassocié, gérant, partenaire. || Il n'est pas seul propriétaire de cette librairie, il a une associée. || Sa femme est son associée.
4 D'abord intéressé dans le commerce des Lalouette, il devint plus tard leur associé.
Alphonse Daudet, le Petit Chose, p. 229.
4.1 — Écoute-moi, dit-elle, écoute-moi, Étienne Rousserand, je ne suis pas venue pour faire du sentimentalisme avec toi et échanger des fadeurs conjugales. Le temps en est passé.
— Hélas !
— Ce n'est pas ta femme, c'est ton associée, c'est Agathe Monier, la bailleuse de fonds de ton industrie, qui te parle.
Louise Michel, la Misère, t. II, p. 315.
3 Dr. et cour. Celui, celle qui fait partie d'une société. Actionnaire, adhérent, commanditaire, membre, sociétaire.
5 (Dans les sociétés en nom collectif) Les noms des associés peuvent seuls faire partie de la raison sociale (…)
Code de commerce, art. 21.
6 La société anonyme (…) n'est désignée par le nom d'aucun des associés.
Code de commerce, art. 29. (→ Anonyme, cit. 5).
7 Dans les sociétés commerciales, le nom d'associés désigne ceux qui ont le double droit de participer aux bénéfices et de concourir à la direction des affaires sociales pour les distinguer des porteurs de parts de fondateur qui n'ont que le droit de participer aux bénéfices. Pour les associations, on dit plutôt sociétaires.
H. Capitant, Voc. juridique, p. 65.
Dr. internat. publ. Puissance qui a coopéré à la Première Guerre mondiale contre les empires centraux, sans traité d'alliance.
COMP. Coassocié.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Associe — Associé Un associé est une personne qui participe, au moins financièrement, à une entreprise détenue par un nombre limité de personnes (société de personnes à distinguer de société de capitaux) Sommaire 1 Associé d une SARL en France 1.1 Droits… …   Wikipédia en Français

  • associé — associé, ée (a so si é, ée) part. passé. 1°   Mis en union. Associés par la communauté des intérêts. Associé au commerce de son père.    Substantivement. J ai pris un associé. •   Vers ses associés aussitôt elle envoie, LA FONT. Fab. I, 6.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Associé — (fr., spr. Assosié), Theilnehmer an einem Geschäft, bes. an einer Handlung; A. en commandite (spr. A. ang commangdit), ein solcher Theilnehmer insgeheim. Daher Associiren, sich mit Einem zu einer Associeschaft verbinden; Associirte Empfindung u.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Associé — (franz., spr. ßjé, Sozius), Kompagnon, Gesellschafter, ist der Teilhaber einer Handelsgesellschaft, insbes. der offenen, der Kommandit und der stillen Gesellschaft; stiller A. wird der Gesellschafter genannt, der sich nur mit Einschießung eines… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Associé — (frz., spr. ßĭeh), Gesellschafter, Kompagnon, Teilhaber an einem kaufmännischen Geschäft, Mitglied einer Handelsgesellschaft; assoziieren, vereinigen, sich zu einer Gesellschaft verbinden …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Associé — (frz. Assossie), Handelsgenosse; A.en commandite, geheimer Handelsgenosse; associiren, sich mit einem als A. verbinden …   Herders Conversations-Lexikon

  • Associé — Associé,der:⇨Teilhaber …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • Associé — Au sens large, un associé est une personne qui est membre d une société, c est à dire une personne qui a adhéré au contrat de société et qui, en contrepartie d un apport, reçoit des droits sociaux ou titres sociaux représentant les droits de l… …   Wikipédia en Français

  • associé — I. Associé, [associ]ée. part. Il a les significations de son verbe. II. Associé, [associ]ée. subst. C est mon associé. un tel Banquier, un tel Marchand & ses associez. leur associé est mort, & sa veuve est presentement leur associée …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Associé — As|so|cié 〈[ asɔsje:] m. 6; veraltet〉 Teilhaber, Gesellschafter [frz., „Gesellschafter, Teilhaber“; zu lat. socius „Gefährte“] * * * As|so|cié [aso si̯e:], der; s, s [frz. associé, zu: associer, ↑assoziieren] (veraltet): Teilhaber,… …   Universal-Lexikon